Rechercher

Surmonter l'obstacle no.1 à la créativité

Le principal obstacle à la réalisation de nos projets créatifs, c'est l'absence de réponses.

J'ai envie de démarrer un projet de consultante privé...mais je ne sais pas où je vais trouver des clients.

J'ai envie d'avoir d'avoir un partenaire amoureux...mais je ne sais pas si je vais trouver la bonne personne.

J'aimerais vraiment ça acheter une maison...mais je ne sais pas si je devrais le faire maintenant ou attendre.

J'aimerais ça enseigner la méditation...mais je ne sais pas si je vais être engagée dans un centre.

Dès qu'une nouvelle idée émerge, notre esprit a tendance à immédiatement connecter avec «ce qui bloque », «ce qui résiste» dans un projet. Et ce, sans même avoir trempé le gros orteil dans une réelle tentative de le réaliser - et voir si oui ou non cet obstacle est réel.


Notre créativité fonctionne d'une manière qui est extraordinairement différente de la rationalité et la logique.

Elle émerge un peu comme un casse-tête. Un morceau à la fois.

Et on peut être très dure à juger un morceau de cette intuition.

«Ça n'a aucun sens.»

«C'est impossible.»

«Je n'y arriverais jamais.»

Mon invitation c'est de voir la créativité comme un processus et non pas comme une action à réaliser.

La créativité existe d'abord dans l'abstrait, dans une forme qui n'est pas matérielle.

On doit passer du temps avec une idée pour qu'elle puisse émerger pleinement (et donc cesser de la juger).

On a tendance à prendre un raccourci, et se dire que c'est simplement pas possible.

Notre travail est davantage celui d'une archéologue qui époussette patiemment les morceaux d'un artéfacts récemment découvert.

C'est-à-dire qu'on n'a pas toutes les réponses immédiatement. On voit seulement un morceau de ce que notre créativité est en train de dévoiler.


Tout processus créatif fonctionne avec cette période d'incubation pendant laquelle on n'a pas toutes les réponses - et on a accès à tous les doutes.

Lorsqu'on veut créer, on doit développer une nouvelle relation puissante avec cette incertitude.

Les réponses apparaissent au fur à mesure - dans l'action.

Les deux derniers mois ont été une profonde période d'incubation pour moi. Je suis entrée dans une importante réflexion sur les cours que j'offre (qui étaient auparavant principalement en personne).


Et donc, je me suis mise à écouter, à être curieuse de ce qui avait envie d'émerger.

Pour certaines, ça peut paraître un peu fou d'imaginer que j'ai mis des semaines à réfléchir à la suite, sans poser d'actions. Mais pour moi ça a énormément de sens.

J'écoutais mon intuition, ma créativité pour voir quelle serait la nouvelle direction de mon travail, sans résister.


Bien honnêtement, je préfère prendre le temps d'une bonne incubation d'idées - plutôt que de me diriger dans plusieurs directions sans avoir de clarté.

Avec les années, les voix du doute et de la peur ne sont plus aussi fortes ou du moins j'ai une belle relation à ces émotions. J'arrive à les entendre, mais elles ne me paralysent plus.

La créativité requiert de s'abandonner à son intuition, dans le magnifique flou conceptuel que ça peut représenter.

Mon invitation pour toi - si c'est une situation à laquelle tu te reconnais - c'est de prendre le temps de juste ressentir un projet qui te tient à coeur. Mets de l'attention sur ce qu'il est, sur ta vision plutôt que les enjeux qu'il soulève.


Je t'invite à te laisser être enceinte de ce projet, à le laisser incuber à l'intérieur de toi, sans avoir besoin d'agir dessus. Et ce, même si pour l'instant il n'y a pas de raisons, de structure, de clarté, de manière de faire.


Laisse-toi être enceinte pendant un temps, accueille ce projet sans avoir toutes les réponses. Et baigne toi dans le fait que ce soit ben correct ;)


Tu aimerais recevoir ton guide gratuit pour obtenir ce que tu désires en 4 étapes? C'est par ici!

 info@institutdudesir.ca

©2020 par l'Institut du désir // Tous droits réservés