Rechercher

Guide de survie aux couples en confinement

Mis à jour : avr. 25

Le confinement crée une expérience intensive pour les couples qui vivent ensemble. Tout ce qui se passe dans la relation à l'heure actuelle prend davantage d'ampleur.


Ce qui était auparavant agaçant peut devenir irritant très rapidement. C'est comme si notre relation était sur les stéroïdes - on est beaucoup plus sensibles.


Maintenant, comment utiliser cette intensité pour gagner davantage de profondeur et d'intimité? Et non pas devenir complètement submergée par le ressentiment et l'accumulation de tout ce qui nous fâche?


Voici quelques principes pour y arriver.



Dans un couple, on communique davantage à travers ce qui est ressenti et beaucoup moins à travers ce qui est dit.


L'attraction entre deux personnes ouvre un espace de communication très puissant à travers ce que l'on ressent.


C'est un type de relation unique puisque dans d'autres relations - comme au travail ou avec des amis - la communication verbale a beaucoup plus d'importance.


Autrement dit, la relation romantique progresse davantage à travers ce qui est ressenti. Ce que l'on exprime verbalement est le sommet visible d'un iceberg et ce que l'on ressent est la part beaucoup plus vaste de l'iceberg qui est submergée.


Ce n'est pas que la communication verbale ne soit pas importante, mais dans un couple elle représente une part minimale de ce qui est communiqué.


On a une expérience très viscérale de ce principe lorsque notre partenaire dit quelque chose qui nous fait froncer les sourcils. On peut ressentir que quelque chose ne tourne pas rond. Il y a une dissonance entre ce que la personne dit et ce que l'on ressent.


Pour survivre au confinement, on veut donc réduire au maximum la dissonance entre ce qui est ressenti et ce qui est exprimé.


Cela veut donc dire qu'il est très important de trouver le plus possible d'alignement entre ce que l'on ressent à l'intérieur de soi et ce que l'on exprime à l'autre.


En d'autres mots - dire la vérité sur ce qu'on ressent. (et c'est possible que ça fasse grinder des dents)


On a des mécanismes internes qui tendent à valoriser le fait d'être en sécurité, d'être aimée, de plaire à l'autre. Dans de nombreux cas, on valorise ces mécanismes et on met un frein sur notre expression :


« Je ne peux quand même pas lui dire ça. »


Lorsque l'on garde la vérité pour soi sur ce que l'on ressent, on crée activement de la dissonance. Notre partenaire va probablement sentir qu'il se passe quelque chose - sans que ça soit réellement clair.


Ce type de dissonance crée davantage de distance, de déconnexion entre deux personnes. Cela provoque le sentiment de ne pas réellement savoir ce qui se passe dans l'expérience de l'autre personne.


Plutôt que d'approfondir la relation, ça vient mettre du sable dans l'engrenage - malgré la bonne intention de vouloir plaire, ne pas déranger, etc.


Ce dont on a besoin c'est de créer des espaces pour inviter ce type de communication honnête sur ce qu'on ressent.


Et en toute honnêteté, la vie sexuelle est bien plus vivante et dynamique lorsque l'on est capable d'être entièrement honnête avec son-sa partenaire.


La raison principale pour laquelle on hésite à dire la vérité sur ce que l'on ressent, c'est parce qu'on ne se sent pas en sécurité de le faire.


Ça peut sembler étrange, mais la vulnérabilité, l'honnêteté - particulièrement avec quelqu'un qu'on aime - peut représenter pour soi un risque, quelque chose que l'on hésite à faire.


C'est la raison pour laquelle il est extraordinairement utile de structurer un moment de connexion honnête. Se donner des règles sur la durée et déterminer exactement ce qu'on va partager permet de sentir que l'on peut s'ouvrir davantage.


Avec mon partenaire, nous faisons à chaque jour une pratique de connexion pendant une quinzaine de minutes. L'intention est justement de créer un espace de communication honnête et vulnérable.


De mon expérience, voici certains sujets qui sont pertinents et utiles à aborder dans une pratique de connexion.


→Exprimer des désirs

→Exprimer des gratitudes

→Exprimer des peurs


Ce que l'on cherche à réaliser travers une pratique comme celle là, c'est d'ouvrir le canal d'une communication vulnérable et honnête.


C'est le meilleur garant pour créer davantage de profondeur et d'intimité dans notre relation amoureuse à long terme. Et notre meilleur allié pour faire face à l'intensité actuelle.



Tu aimerais recevoir ton guide gratuit pour obtenir ce que tu désires en 4 étapes? C'est par ici!

 info@institutdudesir.ca

©2020 par l'Institut du désir // Tous droits réservés